Le choix du sujet de mémoire d'expertise comptable

Le choix du sujet de mémoire d'expertise comptable

Le choix du sujet de mémoire  d'expert comptable
mémoire  d'expertise comptable



Le choix du sujet de mémoire  d'expert comptable


Une analyse et une réflexion personnelles relatives à l’une ou plusieurs des activités relevant de l’expertise comptable doivent, aux yeux du jury, s’entendre d’une façon extensive et réaliste : cela ne signifie donc pas que le sujet doit être de pure technique comptable, mais qu’il doit avoir un rapport, direct ou indirect, avec les missions dont un expert est normalement investi.


Du point de vue des « aptitudes » dont il doit fournir au candidat l’occasion de faire preuve, on peut citer parmi les plus caractéristique : sens de l’observation précise, esprit critique et exigence de rigueur dans le raisonnement, sens concret de la communication, clarté des idées, imagination et esprit d’invention, du discernement -ou, si l’on préfère, du bon sens- toutes qualités d’autant plus efficaces qu’est plus réelle la solidité des connaissances réputées acquises au cours de la formation antérieure.


Pour ce qui concerne l’aspect personnel, on soulignera l’importance évidente des éléments évoqués plus haut, sous la rubrique « relation sujet-candidat », celui-ci ayant intérêt à choisir un sujet en rapport avec ses propres travaux, en tenant compte de ce que la connaissance du concret, insuffisante en soi ce qui exclut la simple monographie descriptive peut constituer un élément intéressant du mémoire:


- Soit en représentant le point de départ d’un raisonnement personnel et l’occasion d’exprimer, à partir de ce support, des idées d’ordre général intéressantes.

- Soit inversement en fournissant un terrain d’expérimentation pour des idées personnelles d’ordre théorique préalablement proposées.


On ne saurait trop insister sur l’intérêt de ce raccord à la réalité, qui fournit à la fois la preuve du profit que le candidat a su tirer de son expérience et celle de son aptitude à relier les idées et les faits : c’est dans cet esprit que le jury considère qu’une simple compilation n’est pas un mémoire acceptable.


Le jury est parfaitement sensible à la difficulté pour les candidats de « trouver » des sujets originaux : il est vrai que le nombre des mémoires provoque certaines « vagues » partant sur un sujet qu’il est, ensuite, difficile de reprendre sans risquer la répétition : le raccord au concret fournit le plus souvent l’occasion d’éviter les chemins battus ; mais quoi qu’il en soit, il importe qu’avant de traiter un sujet, le candidat s’informe des publications ou travaux dont il a pu faire l’objet : rien n’exclut que la confrontation de ces travaux lui donne l’occasion d’exprimer un avis personnel différent qui serait d’autant plus intéressant qu’il serait situé par rapport à eux et que la divergence serait clairement expliquée par référence aux travaux personnel du candidat.


C’est dans le même esprit que le jury estime ne pas pouvoir accepter des sujets trop clairement et exclusivement scolaires, si le candidat ne montre pas son intention de les raccorder à son expérience (c’est assez fréquent pour des sujets d’ordre juridique qui risquent de se limiter à des exégèses de textes) ou des sujets d’ordre trop général qui n’ont pas de rapport avec l’exercice de la profession.


Les membres du jury souhaitent unanimement que les candidats s’entourent de conseils pour ce choix qui les engage, et recueillent notamment l’avis de leur (s) maître (s) de stage et des professionnels expérimentés, spécialement du contrôleur régional du stage et des membres des Conseils de l’Ordre.


Ils souhaitent aussi, cela va de soi, que ces conseils s’étendent, ensuite, à l’élaboration des mémoires.




Source : Group ISCAE





mémoire expertise comptable pdf - sujet mémoire expertise comptable - bibliobaseonline - sujet mémoire comptabilité - liste mémoire expertise comptable - bibliordre - bilbiobase - expert-comptable


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le Cycle d’Expertise Comptable au maroc

Le Cycle d’Expertise Comptable est une formation organisée par le Groupe ISCAE pour l’obtention du Diplôme National d’Expert Comptable (D.N.E.C) délivré par l’autorité gouvernementale chargée du Commerce et de l’Industrie.

Le Diplôme d’Expert Comptable qui est un titre prestigieux, institué par le décret du 16 juillet 1990, est délivré aux candidats ayant satisfait aux conditions de formation et de stages prévus par ledit décret.

cabinet expert comptable a paris

Diplôme expert-comptable


La formation est ouverte aux diplômés du second cycle de l’enseignement supérieur admis au concours d’entrée au cycle d’expertise comptable. La durée des études est de trois années, suivie d’une préparation et de soutenance de mémoire, soit un minimum de sept années d’études après le baccalauréat.

Un stage effectué auprès d’un maître de stage, lui-même Expert-Comptable, commence en même temps que le cycle des études. Il dure trois ans. L’Expert-Comptable stagiaire doit soumettre six rapports semestriels, qui doivent être validés par un jury avant l’examen final de la troisième année.


**les diplômes admis pour le concours :

  • Diplôme du Cycle Normal de l’ISCAE.
  • Diplôme du Groupe ISCAE ( Grade Master).
  • Diplôme du Cycle Supérieur de Gestion de l’ISCAE.
  • Diplôme des ENCG (Grade Master).
  • Licence en sciences économiques option gestion ou économie d’entreprise.
  • Diplôme d’études comptables supérieurs français (DECS) assorti d’un bac.
  • Tout diplôme reconnu équivalent par le M.E.S.

Contactez Nous

Nom

Adresse e-mail *

Message *